Festival des vieilles charrues : fêtez la musique en Bretagne

C’est à Carhaix-Plouguer qu’a lieu le festival annuel des vieilles charrues. Vous aussi, rejoignez ce coin du finistère-centre pour partager l’amour de la musique et de la fête. Des musiques même, pourrait-on dire, tant ici la diversité est reine. Vous pourrez ainsi naviguer entre chanson française, folk, rock, electro et musiques du monde d’une scène à l’autre. Vous n’avez pas envie de choisir ? Ca tombe bien, ici vous pourrez laisser libre court à votre éclectisme débridé. Les bretons ont une culture de la fête et sont aussi des fous de musique, ici, d’où que vous veniez, vous êtes les bienvenus pour célébrer les plus grandes stars françaises et internationales.

Excusez du peu, les vieilles charrues, c’est Lou Reed, James Brown, Jane Birkin, Claude Nougaro, Jean-Louis Aubert ou Iggy Pop, pour ne citer que quelques exemples. C’est aussi une mise à l’honneur de la musique bretonne traditionnelle (Dan Ar Braz) ou moderne (Matmatah) mixée à l’accent toulousain de Zebda, un vrai melting-pot de bonheur.

 

Le festival des vieilles charrues : une histoire…

C’est en 1992 que naquit ce festival, quand une bande de copains étudiants à Brest décide d’organiser une fête à Landeleau pour clôturer leurs études.

C’est progressivement que cette fête entre amis va d’abord se transformer en une sorte de kermesse ouverte à un public de plus en plus large, d’abord autour des musiques bretonnes et de la chanson française, puis en incluant petit à petit des groupes de rock (les Satellites en 1994) et tous les autres courants musicaux populaires dans les années suivantes.

En 2001, l’ex petite fête est devenue un festival géant, et fêtera ses dix ans avec notamment les Noir Désir, Manu Chao ou encore Georges Moustaki. Avec une progra mmation à cheval entre celle des francofolies de la Rochelle et des Eurockéennes de Belfort, le festival des vieilles charrues est devenu un des plus grands d’Europe en accueillant régulièrement près de 250 000 festivaliers. Une des grandes fiertés bretonnes est devenue une fierté française, un festival exemplaire qui a su ne pas perdre son identité, et continue de promouvoir toutes les formes musicales chaque été pour le bonheur de festivaliers venus du monde entier.

Une histoire, oui, mais surtout une belle histoire comme on les aime.